dimanche 18 avril 2021

Meg Corbyn, tome 5 : Cartes ivoire de Anne Bishop

Auteur : Anne Bishop
Titre VO : The Others, book 5 : Etched in bone
Traduction : Sophie Barthélémy
Genre : Urban Fantasy - Bit Lit
Edition : Milady
Parution : le 19 septembre 2018
Pages : 572
Prix : 8.20 euros


L'insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu'il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l'Enclos de Lakeside n'a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l'arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s'enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu'ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu'il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l'ombre de la mort qui plane...
Je ne dis pas que ce dernier tome n'était pas bon, mais au vu des précédents, il ne fait pas le poids. Autant vous dire que je suis tombée de haut quand j'ai vu à quel point je piétinais au cours de ma lecture, à laquelle j'aurais eu le plus grand mal à accrocher. Si ce n'est mon attirance envers les personnages qui m'a un peu portée, l'intrigue, dans sa globalité, fait bien triste mine.


Le rythme de la série est identifiable depuis le premier tome. Déjà, on pouvait se rendre compte qu'il était assez lent et pourtant, l'autrice avait réussi à me charmer dès son tome d'introduction. Ce n'est donc pas ce point du récit qui m'a posé souci, mais plutôt le contenu en lui-même qui est proposé. Malheureusement, les événements racontés sont loin d'être prenants, à part suivre, à l'image des autres volumes de la saga, le quotidien des autres, de Meg... il ne se passe pas grand-chose de plus. Auparavant, j'adorais ça, j'adorais voir évoluer les différentes espèces qui gravitaient autour de Meg, voir la façon dont tous parvenaient à construire une société différente de ce qui existait jusqu'à maintenant. Mais auparavant, il y avait un quelque chose qui venait en plus, un élément perturbateur qui amenait généralement une fin mouvementée, et dont on avait du mal à se détacher jusqu'à ce que tout soit réglé.

Ce tome en possède pourtant bien un, il est d'un haut niveau, puisqu'on a droit au casse-bonbon de service, mais il n'amène pas de poussée de rythme. Donc, à part être fortement irrité par cette présence, on en a pour nos frais pour le reste. Je comprends à quoi il sert, ce qu'il amène, ce qu'il permet de réaliser et c'est très bien, tout comme, dans le fond, j'ai apprécié suivre les personnages, mais pour un dernier tome, il manque un truc, un truc profondément marquant.

Je n'ai, à vrai dire, pas eu l'impression de lire un tome final. On aurait plutôt dit une espèce de parenthèse et à part la toute dernière page, et encore, je ne dirais pas que je l'ai tournée en étant satisfaite. Je ne quitte pas les personnages en étant satisfaite. Il y en a tellement qu'on suit, qu'on découvre au fur et à mesure des tomes et, pour une fois, j'ai éprouvé ce sentiment de trop ici. Ce qui, étrangement peut-être, m'a conduit à éprouver des manques. Des manques au niveau des interactions qu'ont certains notamment, et si je ne peux pas enlever que l'autrice a, à tous ses protagonistes, accordé une place, le fait de mettre en scène un grand nombre d'individus, ça a fini par me perdre. Mon plus gros manque reste qu'on suit au final assez peu Meg, celle qui est au cœur de la série et en refermant ce tome, je me suis dit que je quittais tout ce petit monde en cours de route, comme si j'allais les retrouver sous peu. Je sais qu'il y a la série spin-off (je ne vois pas qui on suit dans le T1 au contraire du T2 qui me rend bien curieuse au vu de son héroïne), mais je ne sais pas si on y a des nouvelles de Meg et compagnie. Quoi qu'il en soit, s'il y a eu du bon, je ferme la page Meg Corbyn avec un brin d'amertume.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
5. Cartes ivoire
-Série terminée-

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : Meg Corbyn, tome 5 : Cartes ivoire

2 commentaires:

  1. J'ai bien aimé ce tome. Même si comme toi, j'ai été un peu déçue par la fin (en fait moi je lirai bien quelques tomes supplémentaire) j'ai bien aimé la mise en avant d'autres personnages pour une fois (et surtout les humains). C'est une série que j'ai beaucoup aimé et que je relis régulièrement. As-tu lu les deux tomes "spin-off" ? Ils sont plutôt sympathiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souci ce n'est même pas d'avoir un tome ou plusieurs en plus c'est que comme fin, ça ne fait pas tellement fin au final O_o. Mais bon ça passe quand même.
      Non je n'ai pas lu les spin-off, c'est prévu, un jour...

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...