lundi 22 février 2021

K-Dramas | Still 17 / Part-Time Idol / One more happy ending et Mystic pop-up bar

Excepté One More Happing Ending, vous pouvez toujours retrouver les dramas ci-dessous sur Netflix.


STILL 17 / THIRTEEN BUT SEVENTEEN

Titre original : Seoreunijiman Yeolilgobibmida
Principaux acteurs : Shin Hye-Sun / Yang Se-Jung / Ahn Hyo-Seop
Année de production : 2018
32 épisodes - 35 min / 16 épisodes - 70 min (Netflix)

Synopsis : Thirty But Seventeen est l’histoire de la violoncelliste Woo Seo-Ri, un génie victime d’un accident qui la place dans le coma à l’âge de 17 ans. Elle reprend conscience 13 ans plus tard, à l’âge de 30 ans.

Premier drama de l'année 2021 vu et premier coup de coeur. A n'en pas douter, il devrait faire partie de mon top à la fin de l'année. J'ai tout aimé dans ce drama qui ne souffre pas réellement de longueurs comme ça peut souvent être le cas. C'est un drama très doux et assez tranquille, mais qui n'est pas avare en situations diverses et avec un déroulé qui avance régulièrement, mais surtout qui met en scène des personnages hypers touchants et hypers marquants. 

Le couple central est tellement mignon, leur relation prend son temps, mais sa douceur et sa construction m'ont totalement fait craquer. Un triangle amoureux se dessine et pourtant, il ne vient absolument pas parasiter l'histoire, ni la relation qui se déroule entre nos deux héros. Il me semble me rappeler qu'il y a des éléments qu'on connaît à l'avance, par rapport aux personnages principaux, et qui mettent peut-être du temps à se faire jour pour eux, mais rien de bien gênant.

J'ai vraiment été totalement embarquée et charmée par ce drama et si le trio central est réussi, on a aussi des rôles secondaire attirants, avec notamment les amis du deuxième rôle masculin ou encore la gouvernante du héros qui, ensemble, forment un groupe auquel on s'attache très vite.

J'avais déjà eu l'occasion de suivre dans d'autres dramas certains acteurs, dont les principaux. J'avais croisé Shin Hye-Sun, l'héroïne, dans Angel's Love : Last Mission qui fait partie de mon top 2020 (que je dois encore vous faire) et le héros dans Temperature of love que j'avais aimé, mais qui n'était pas dingue non plus. Par contre en tant qu'acteur, j'avais déjà flashé sur lui. Pour Ahn Hyo-Seop, je l'avais vu dans Abyss (dont je n'ai jamais parlé sur le blog) un drama sympa, mais je n'avais pas compris grand-chose à la fin ^^


*************************
PART-TIME IDOL

Titre original : Bijeonggyujik Aidol
Principaux acteurs : Lee Soo-Hyun / Kon Hyun-Bin
Année de production : 2017
10 épisodes - 15 min / 5 épisodes - 30 min (Netflix)

Synopsis : Après avoir mis sa carrière entre parenthèses, un producteur musical revient sur le devant de la scène avec un nouveau projet : lancer un groupe pop mixte.

Voilà un mini drama qui ne paye pas de mine, mais qui n'en reste pas moins agréable à regarder. C'est un drama au format court, comptez une soirée pour en venir à bout où 3h si vous voulez que je sois précise. Je trouvais le principe sympa et le côté musical n'était pas pour me déplaire. Tout va assez vite et malgré tout ce drama reste cohérent. Il ne faut pas être trop regardant sur les événements qui sont précipités ou encore sur les liens qui unissent les personnages qui sont eux aussi rapides, mais je me répète, ça marche quand même, il n'y a rien qui est foncièrement illogique. Le drama aborde même en prime des thématiques intéressantes, en lien avec le sujet de fond.


*************************
ONE MORE HAPPY ENDING

Titre original : Hanbun Deo Happyending
Principaux acteurs : Jang Nara / Jung Kyung-Ho / Kwon Yul
Année de production : 2016
16 épisodes - 65 min

Synopsis : Les membres d'un ancien groupe de filles ayant désormais la trentaine font face aux hauts et aux bas de la vie en dehors du feu des projecteurs.

Je n'avais pas spécialement repéré ce drama qui ne faisait pas partie de ma list de futurs visionnages. C'est en surveillant les départs prochains de la plateforme Netflix que je l'ai découvert. J'ai finalement tenté le coup et bien m'en a pris parce que c'est un drama fort agréable à regarder et ça a été une bonne surprise.

On suit des trentenaires, ce que j'ai beaucoup aimé car ça m'a changé et plus parlé qu'habituellement. L'un des points positifs du drama c'est qu'on suit plusieurs personnages féminins ayant différents vécus. Divers sujets sont donc abordés au travers de ses femmes et s'il y a un côté classique avec une romance, un triangle amoureux, et la présence de situations inhérentes au genre, il est aussi question de tellement de choses qui sont plus matures, par rapport à d'autres drama, que ça l'a rendu d'autant plus appréciable  mes yeux. On rit aussi pas mal. Si les rôles secondaires auraient pu être plus développés, il n'en reste pas moins que leurs histoires apportent un plus, par rapport à ce qui se déroule avec le trio de tête. Su la fin j'ai peut-être trouvé l'héroïne un peu trop compliquée, je pense que la romance aurait pu être moins "prise de tête" dans les derniers épisodes, mais ça ne m'a pas vraiment embêté et ça reste en partie compréhensible.


*************************
MYSTIC POP-UP BAR

Titre original : Ssanggabpocha
Principaux acteurs : Hwang Jung-Eum / Choi Won-Young / Yook Sung-Jae
Année de production : 2020
12 épisodes - 70 min

Synopsis : Le Mystic Pop-up Bar ouvre uniquement la nuit sur le toit d'un immeuble. Wol Joo dirige le mystérieux chariot de nourriture. Les clients qui visitent Mystic Pop-up Bar sont des gens normaux et des morts. En buvant de l'alcool et en mangeant des plats avec Wol Joo, les clients du Mystic Pop-up Bar parlent d'eux-mêmes et tentent de guérir leurs blessures internes.

Les premiers épisodes m'ont énormément perturbé, j'avais l'impression de regarder un copié-collé de Hotel Del Luna. Le principe de l'histoire est le même, à quelques exceptions près. J'ai eu du mal à me détacher de Hotel Del Luna que j'avais vu, en plus, peu de temps auparavant, mais au fil de mon avancée, j'ai réussi à m'approprier Mystic Pop-Up Bar en m'attachant de plus en plus au trio principal notamment. Et, même si ce drama a beaucoup de ressemblance avec Hotel Del Luna, il s'en détache suffisamment pour qu'on arrête d'y penser.

Le format du drama se situe en dessous de la moyenne, Mystic Pop-Up Bar comporte 12 épisodes ce qui est très bien. Aucune réelle longueur à noter, et même si le spectateur anticipe certains événements, comprends des choses avant les personnages, l'avancée est plutôt bien menée pour qu'on ne le lui reproche pas. Mais à mes yeux, si le principe est porteur et qu'on prend plaisir à découvrir les différents vécus des personnages qui s'arrêtent au bar Mystic, ce sont vraiment les rôles principaux qui font la différence. On s'attache très facilement à eux et les voir se rapprocher m'a énormément plu.

Si dans Kill Me, heal me j'avais parfois été gênée par la façon de parler de Hang Jung-Eum, ça m'a moins dérangé ici (et en passant elle était excellente dans She was pretty). J'ai beaucoup aimé l'acteur qui joue le jeune homme embauché au bar, Yook Sung-Jae, et il me plairait assez de le voir dans un autre drama.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...