jeudi 23 juin 2022

Reine d'Egypte, tome 9 de Chie Inudoh

Auteur : Chie Inudoh
Titre VO : Aoi Horus no Hitomi - Dansou no Joou no Monogatari
Traduction : Fédoua Lamodière
Genre : Manga - Seinen
Edition : Ki-oon
Parution : le 7 avril 2022
Pages : 202 pages
Prix : 7.90 euros


Hatchepsout, ou le combat d'une reine au temps des Pharaons !
Malgré l'assassinat de Néférourê lors de la fête d'Opet et une séparation définitive avec Senmout, Hatchepsout poursuit son règne en tant que régente. Après 16 années passées à gouverner, il va être temps pour elle de céder sa place à son fils, devenu chef des armées... mais pour cela, il doit trouver une épouse !

C'est alors que Meryet, qui n'a d'yeux que pour pharaon et son parcours atypique, attire l'attention de Thoutmosis : il décide de passer un accord avec cette jeune fille au caractère bien trempé, qui n'est pas sans rappeler celui de la reine...
Je ne suis pas peu fière de moi d'avoir terminé une série de graphiques, c'est déjà rare quand je termine une série de romans, mais de graphiques, je ne vous en parle même pas. Même si entre cette série et moi ça n'a pas toujours été l'amour fou, mon plaisir de lecture a été fluctuant, et que ce dernier tome ne m'a pas complètement embarqué, je reste contente d'avoir pu arriver au bout.


Je pense que j'aurais davantage apprécié ce tome s'il avait été lu moins longtemps après le précédent. J'ai eu du mal à raccrocher les wagons et certains personnages, leur identité ainsi que leur implication dans le récit, étaient flous pour moi. Rien de grave, mais le plaisir de lecture s'est retrouvé amoindri.

Au-delà de ces petits pépins, j'ai trouvé cette fin de série un peu « gentillette ». Après un règne assez tumultueux, les derniers instants d'Hatchepsout se révèlent tranquilles, enfin dans une certaine mesure. Tout ce qui restait en suspens, notamment des coupables pas encore identifiés, est réglé dans ce tome, pour le reste, notre reine a une fin de vie un peu plus posée, surtout dans les relations qu'elle entretient avec plusieurs personnages, tels que Thoutmosis pour ne citer que lui. Ces deux-là en ont vu, ils ont eu nombre d'échanges tendus, et là, ils sont bien plus apaisés.

Ce tome se concentre donc sur les dernières années du règne d'Hatchepsout, comment elle est, semble-t-il, arrivée à trouver une sorte de paix entre la femme qu'elle est, et l'identité masculine qu'elle a revêtue pour gouverner. Il est aussi question de sa mort, même si la mangaka n'a pas forcément collé à la réalité comme on l'apprend dans les pages finales bonus. Elle offre aussi un regard sur l'effacement du nom d'Hatchepsout au fil des années. N'ayant pas de culture sur la personne, je ne peux pas m'avancer, je n'ai pas lu grand-chose sur elle, je sais juste qu'Hatchepstout a été bien souvent décriée à son époque. Mais en tant que telle, je peux me satisfaire de ce qui est amené dans ce tome. J'avoue que même si la série a eu des hauts et des bas pour moi, elle aura eu le mérite de me donner envie de renouer avec des écrits se déroulant à cette époque.

Suivre Hatchepsout dans ces derniers instants était plaisant, même si ça va un peu vite. C'est une remarque que j'ai déjà faite et ça reste toujours dommage, mais l'essentiel est là. La fête sed nous la montre telle qu'elle a toujours été, déterminée, voulant aller au bout, malgré les difficultés que sa maladie amène. Le plus intéressant reste ces pages consacrées à son héritage, à ce dont j'ai parlé plus haut. Quoi qu'il en soit, les personnages encore en vie ou encore présents dans la trame principale apparaissent et personne n'est réellement laissé en plan. On les voit et on a une finalité avec tous, qu'elles soient satisfaisantes ou non. Vu que c'est souvent bref et donc peu développé, parfois les informations sont bien succinctes, mais même si ce n'est pas parfait, on peut s'en contenter.


Dans l'ensemble, c'est une série qui a du charme, mais qui manque bien trop de profondeur pour m'avoir foncièrement satisfaite.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
-Série terminée-

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : Reine d'Egypte, tome 9

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.