vendredi 17 juin 2022

Bilan lecture | Mai 2022



Si certains avis vous intéressent, il vous suffit de cliquer sur les titres des romans (pas sur les couvertures). Il est possible que plusieurs n'en aient pas ou s'ajouteront plus tard.


On va commencer par ce qui fâche, c'est-à-dire par l'augmentation de ma PAL. Bon il n'y a pas de secret, à force de ne lire quasiment que des livres que j'emprunte au travail, ça me joue des tours. Même si en mai, j'ai fait un effort et lu un peu plus de livres de ma PAL par rapport à d'habitude, j'en ai lu moins que le nombre de romans achetés récemment. C'est donc un petit +3 donc, je sauve tout de même les meubles.

Du côté de mes lectures, ça reste un bon mois, bien que je n'échappe pas à quelques déceptions, ais globalement ça tend plus vers le positif que le négatif. C'est ce que je vais retenir.


LE RECAP

   

J'ai commencé mon mois de mai raisonnablement, en terminant une série, même si techniquement il y a un tome 4 à Legend, mais avec Champion, on referme bel et bien une parenthèse. J'ai apprécié des éléments, d'autres moins, quoi qu'il en soit, cette série parvient à se démarquer d'autres dystopies. J'ai continué avec un titre jeunesse qui ne m'a malheureusement pas réellement plu. Dans Un chemin semé d'étoiles, la relation entre les rôles principaux n'est que superficielle et l'aspect religieux de l'intrigue m'a franchement rebutée. Je me suis ensuite lancé dans Les pointes noires, un titre jeunesse là-aussi, qui va à l'essentiel, mais qui le fait bien. Le texte est équilibré et on parvient aisément à trouver les personnages attirants. Retrouvailles avec le duo Ilona Andrews, j'ai encore une fois été fort séduite par un de leur texte. Cette nouvelle série, Dina Demille, a, en plus d'une héroïne extra, une mythologie fort intéressante.


   

J'ai déja lu des titres de Victor Dixen, et je les ai globalement appréciés, donc il était normal que je tente d'autres de ses séries. C'est un flop pour Vampyria, je n'ai pas tellement aimé l'héroïne, trop de choses sont rapides et maladroites pour moi dans ce premier tome. Jolie découverte ensuite avec Motel Calivista, un titre tranche de vie dans lequel on suit une jeune demoiselle pleine de pep's dans son quotidien dans un hôtel que gèrent nouvellement ses parents. Cela faisait un bon moment que je voulais lire le premier tome de L'empire d'écume et c'est enfin chose faite. Certes ce n'est pas un titre de fantasy dans lequel ça bouge beaucoup, mais j'ai aimé les différents personnages qu'on suivait et ça a globalement suffi à me porter. J'ai lu il y a quelques années un autre roman de Lisa Thompson, que j'avais aimé, et donc quand j'ai mis la main sur Une petite lumière pour la nuit, je n'ai pas hésité à le prendre. C'est un récit plein d'émotion dans lequel on suit un personnage malin face à plusieurs difficultés. Une bonne lecture.


 

J'étais très curieuse de découvrir Vous êtes sur le portable de Sam eh bien c'était une lecture bien plate et fade. Au vu des thématiques, c'est bien dommage. Ce n'était pas tellement mieux avec Comme un oiseau dans les nuages, la construction du récit ne m'a pas plu, l'alternance des points de vue dessert complètement tout ce qui est amené.


LES GRAPHIQUES

   

Du côté des graphiques on a tout d'abord une très jolie découverte avec les deux premiers tomes de Fukuneko : Tome 1 - Tome 2. C'était mignon tout plein. Très chouette lecture également avec Tilly Zorus, l'héroïne n'est pas sans rappeler Mortele Adèle et l'ensemble se révèle bien fun. Bonne lecture pour Lucie et l'énigme du Sphinx, j'ai un poil préféré ce tome au précédent d'ailleurs.


   

J'espère sincèrement (et je pense déjà l'avoir dit) que cette fois, c'est bien la fin de la série. Dans Le jour où le bonheur est là, on est sur un contenu qui n'est plus franchement intéressant, les auteurs se renouvellent de tomes en tomes et pourtant l'ensemble paraît répétitif. Découverte incroyable que cet Oasis dans lequel on y suit les pérégrinations de l'auteur dans son jardin, comment il est parti de presque rien pour créer une oasis. C'est une bd d'une richesse folle, on y découvre tellement de choses. C'était passionnant. Fail ensuite pour Lore Olympus, l'héroïne était bien trop innocente et fragile pour moi, je n'ai pas trouvé ce qui était raconté attirant et j'ai eu du mal à suivre l'histoire par moment, le découpage des cases m'a parfois posé des soucis. J'avais trouvé le tome 1 intéressant, j'ai donc tenté le deuxième de Elles sans grande conviction et si c'était un chouïa mieux, avec un troisième et dernier tome à venir je sais déjà que l'histoire va manquer de consistance pour moi. Tout est trop rapide et je ne pense pas que le dernier tome finira les choses idéalement. Mais je peux me tromper.


   

Belle découverte avec le premier tome des Géants que j'avais en ligne de mire depuis un moment. Le principe est super sympa et ce premier tome était efficace. Encore une fois pour un titre aux inspirations asiatiques, j'ai l'impression d'avoir loupé un truc, par contre les thèmes abordés dans Le songe du corbeau font froid dans le dos. Jolie surprise que ce premier tome de Space Boy, je ne m'attendais pas à un tel contenu et ça m'a plu. Je ne m'attendais pas non plus au chemin pris dans La baleine bibliothèque, ce titre est d'une émotion folle, j'avoue que je m'en serais bien passée ah ah ^^. En fait, je n'étais pas prête à lire un ouvrage de cet acabit.


AUTRES BILLETS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.