Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

dimanche 26 octobre 2014

Les brumes de Grandville, tome 1 : Monotropa Uniflora

Auteur : Gwendoline Finaz de Villaine
Genre : Romance - Young Adult
Edition : B. Editions
Parution : le 16 octobre 2014
Pages : 373 pages
Prix : 15 euros

Commander sur amazon : Monotropa Uniflora*

Résumé :
Peut-on tomber amoureuse dune simple voix, dun esprit, sans y perdre son âme ? 1919. au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté na dégale que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent dune voix mystérieuse sortie des ombres.
Mon avis :
Quand on m'a proposé ce roman, le pitch m'a titillé. De ce qui en ressortait, il était question de fantôme et d'une histoire d'amour entre un humain et ce genre de créature fantastique. Il ne m'en a pas fallu plus pour que j'accepte de me lancer dans l'aventure. Si le roman souffre de quelques petits défauts, ce premier tome reste agréable à lire.


Dès que j'ai commencé ma lecture, le style de l'auteur m'a plu. Le récit coulait bien, la lecture était aisée, ça démarrait bien. Le contexte d'après-guerre, avec les difficultés inhérentes à la fin d'un conflit, mis en avant dès les premières pages, me faisait un peu peur, je n'ai jamais été très friande des histoires parlant des deux guerres mondiales, mais l'après nous confronte à des choses différentes et c'est finalement très bien passé. L'histoire possède également ce petit côté Downton Abbey (série que j'apprécie beaucoup) qui fait mouche.

Presque dès le début, au bout d'environ 50 pages il me semble, l'auteur nous révèle un secret d'importance qui va rythmer la suite du récit. J'ai aimé connaître cet élément rapidement et la complicité que ça créait entre Appollonie et son fantôme pouvait s'avérer intéressante. C'est en partie le cas. Ce secret qui plane permet à ces deux personnages de construire des liens et apporte un certain côté aventure au roman, puisque, ici, qui dit secret, dit vérité à découvrir. Et donc on passe par des recherches et tutti quanti. On apprend en même temps des choses sur les fantômes et sur leur hiérarchie, l'auteur a construit un petit univers fantastique assez sympa. J'émets un petit bémol sur une particularité visant certains fantômes. On nous dit qu'ils ne peuvent pas lire un texte écrit par la main de l'homme, mais plus loin on apprend qu'ils peuvent lire des textes imprimés sur les livres. J'ai trouvé que ça servait trop l'histoire et que finalement ça enlevait toute l’originalité de ces particularités. En gros il fallait soit que le fantôme ne puisse rien lire du tout, soit qu'il puisse tout lire.

Dans sa globalité, l'histoire est agréable, mais autant c'était bien partie au début, autant des petites choses m'ont dérangé pendant ma lecture. J'ai trouvé que la romance développée manquait d'attrait. Elle a des côtés mignons, des actes et des paroles commis par les personnages illustrent bien ce mot au cours du récit, mais d'autres actes et réactions m'ont laissé perplexes. Les non-dits du personnage masculin concerné que je n'ai pas toujours trouvé justifiés, sa jalousie non plus, entre autres. En fait elle a vraiment manqué de temps et de subtilité, tout comme l'ensemble du roman.

La plupart des événements qui se déroulent non pas assez de substances. Ça va parfois bien trop vite pour qu'on y attache de l'importance et parfois même on peut ressentir des manques. J'ai par exemple apprécié l'amitié entre Apollonie et une servante du château qui commençait bien, mais qui finalement s'avère légère, ce que j'ai trouvé fort dommage. De même, les personnages ne sont pas assez développés, les rôles secondaires ne sont que ça, alors que beaucoup auraient pu être davantage. Il en résulte un manque d'attachement certain, même si l'affection, ou l'aversion qu'on peut leur porter est présente. Certains comportements m'ont parfois laissé dubitative J'avoue ne pas trop avoir compris pourquoi Apollonie ne cherche jamais à voir sa tante pour lui demander des explications sur son comportement vu qu'elle avait l'air d'en souffrir. L'animosité des jumelles aurait pu être intéressante, mais l'héroïne est parfois longue à la détente et on n'y accorde pas tellement d'importance dans ce premier tome. Bref, des choses sont posées sans être suffisamment fignolées.

Si je reste quelque peu sceptique et réservée sur pas mal de petites choses, j'ai trouvé la fin plutôt réussie. Si on arrive à deviner facilement une partie des révélations que l'auteur nous sert, l'autre partie est quant à elle tout à fait étonnante. Avant de lire les dernières pages, le roman aurait pu se suffire à lui-même, mais l'auteur a trouvé une parade dont je ne suis pas totalement fan, même si elle reste justifiée, donc à voir comment ça va être mené dans la suite.


Un premier tome sympathique qui manque cependant de temps à autre de subtilité et de consistance à certains endroits, certains passages auraient mérité plus de corps. Les personnages ne sont pas également assez travaillés, surtout les seconds rôles qui auraient pu apporter plus d'humanité au roman, les quelques relations posées étaient prometteuses. Le contexte d'après-guerre m'a bien plu et les touches fantastiques aussi. Les petits défauts que j'aurai trouvés à ce premier tome ne m'ont toutefois pas empêché d'avoir passé un bon moment de lecture.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la pages bbm du livre :
Logo Livraddict

La  série - Les brumes de Grandville :
1. Monotropa Uniflora
2.
3.
- série terminée-

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'histoire de départ et je tenterai surement afin de me faire un avis mais le manque de profondeur de certaines choses me freinent un peu.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre me tente assez... Je crois que je vais céder et me le procurer pour voir par moi-même ce qu'il en est ^^

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.