Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

samedi 18 octobre 2014

L'été des secondes chances

Auteur : Morgan Matson
Titre VO : Second chance summer
Traduction : Alice Delarbre
Genre : Roman - Young Adult
Edition : Hachette - Bloom
Parution : le 11 juin 2014
Pages : 412 pages
Prix : 15.90 euros

*Commander sur amazon :

Résumé :
Taylor a une manière bien à elle de traiter ses problèmes personnels : elle les fuit. Mais lorsque son père, atteint d’un cancer, décide de passer son dernier été en famille dans leur maison de vacances, la jeune fille ne peut se dérober. C’est là, cinq ans plus tôt, qu’elle avait laissé sa meilleure amie, Lucy, et son premier amour, Henry, avec la ferme intention de ne plus jamais les revoir. Les souvenirs ressurgissent et, cet été, elle va devoir les affronter.
Mon avis :
Ce roman me faisait très envie. C'est le genre d'histoire qui peut être très émouvante et aussi très mignonne. L'été des secondes chances c'est une partie axée sur la maladie et une autre axée sur l'amitié et l'amour, quoique l'amour est aussi très présent dans la première, mais différemment. Si auparavant, les histoires portant sur la maladie me faisaient un peu peur, maintenant, je me dis que ça peut apporter beaucoup et que de tels sujets traités dans un support que j'aime peut me faire porter un regard moins craintif sur ce genre d'aléas de la vie.


Je n'ai pas apprécié de roman comme je l'espérais. La première moitié du texte m'a semblé longuette. Taylor, notre héroïne, va avec sa famille dans leur maison d'été et elle n'y était pas revenu depuis très longtemps. En cause, des brouilles avec deux personnes qu'elle appréciait beaucoup. Pendant une bonne partie du récit, Taylor est seule, en proie avec ses anciens démons. Sa solitude devenait presque pesante et ce n'était pas les moments avec sa famille qui apportaient un peu de pep's à l'histoire, chacun vie un peu sa vie dans son coin. Bien sûr il se passait tout de même des choses, mais les circonstances étant ce qu'elles étaient, il ne se passait pas grand-chose au final.

C'est vraiment à partir du moment ou les problèmes de Taylor commencent à s'atténuer que le récit a trouvé un regain d'intérêt à mes yeux. S'ensuit ensuite une évolution somme toute sans grande surprise, mais réservant de très bons moments. J'ai notamment beaucoup apprécié la soirée avec sa petite sœur, son amie et l'amie de Taylor.

Si pendant un bon moment, la maladie du père de Taylor se fait discrète, de même que le père en lui-même, arrive un temps ou ça va venir s'immiscer au premier plan. Cette partie de l'histoire est celle qui m'a le plus plu. Les moments entre Taylor et son père sont émouvants, les moments en famille également. L'intrigue va de plus en plus basculer dans un registre mélancolique, la gravité de la situation va s'accentuer. Avancer sans rien ressentir devenait de plus en plus difficile, non pas que j'étais indifférente, mais dans le dernier tiers du roman, les émotions se retrouvent exacerbées par la situation que vit l'héroïne. Le lecteur est davantage sur le qui-vive, attendant la conclusion avec curiosité, mais surtout avec beaucoup de crainte. Bien qu'on voie très peu le père de Taylor, pendant ces pages on s'attache très facilement à lui, à la personne formidable qu'il est.

Une autre part importante du roman concerne les problèmes passés de Taylor qui reviennent indubitablement la travailler vu que les personnes concernées vont refaire partie de sa vie pendant cet été. Cette partie de l'intrigue et assez commune, l'auteur fait monter une certaine pression, on se demande ce qui a pu se passer de si grave pour que Taylor se mette à dos deux personnes qu'elle appréciait énormément. Quand le couperet tombe, j'ai été en partie déçue de voir que finalement ça n'était "que ça". Je m'attendais à ce que ça soit plus important au vu de tout ce que nous dit Taylor. Ceci dit, on sent que pour elle ce n'est pas rien, l'auteur nous transmet bien ses sentiments.


Je n'ai pas eu beaucoup d'anicroche avec l'héroïne, sans pour autant la détester. Elle a eu des réactions que je n'ai pas appréciéés, cette tendance à se braquer et à fuir souvent m'aura parfois chatouillé. Lucy et Henry ont du potentiel, les quelques moments passés avec ces deux personnages sont plaisants, mais je ne les ai pas trouvés assez présents. De même, la romance proposée par l'auteur était un peu trop légère à mon goût. Vu les problèmes évoqués, je l'aurais vu plus développée, une façon de faire tampon face au reste.


L'été des secondes chances est une lecture agréable. Les parties sur la maladie auront eu ma préférence, les ennuis de Taylor ne m'auront pas plus séduit que ça, j'ai été quelque peu déçue du motif donné en rapport aux brouilles d'il y a plusieurs années. Dans le dernier quart du roman, quand la maladie du père de Taylor se retrouve propulsée au premier plan de l'intrigue, tout devient émotionnellement plus compliqué. Pris dans un tourbillon émotionnel intense, il était dur de ne pas craquer. Le père de Taylor est une personne incroyable, la personne la plus remarquable de ce roman selon moi, Taylor et les autres m'auront bien moins fait d'effet. Je reste donc partagée, moitié très bon, moitié moyen, mais rien que pour l'une de ces moitiés, lire ce livre vaut le coup.



Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. Je reste curieuse même si tu es mitigée... je vais tenter de mettre la main là-dessus.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que je me lance dans ce livre!

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai entendu beaucoup de bien. Après ton article je suis mitigée mais je vais sûrement le tenter quand même et je me ferais mon propre avis :)
    A très vite. :)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de finir Amy & Roger's epic detour et comme j'ai beaucoup aimé je pensais lire un autre roman de Morgan Matson. En lisant ta chronique, ca confirme que je devrais surement lire d'abord Since you've been gone plutôt l'été des secondes chances

    RépondreSupprimer
  5. J'ai vraiment envie de me lancer en VO pour ce livre :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.