Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

mardi 16 octobre 2012

La maîtresse de Rome

Auteur : Kate Quinn
Titre VO : Misstress of Rome
Traduction : Catherine Barret
Genre : Historique
Edition : Presses de la cité
Parution : le 26 janvier 2012
Pages : 535 pages
Prix : 22 euros

*Commander sur amazon : La maîtresse de Rome*

Résumé:
Jeune esclave juive soumise aux caprices de l'arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Anus le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s'emploie de son mieux à les séparer. Cette dernière n'est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l'aristocratie romaine... et d'un dangereux admirateur : l'empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.


Mon avis:
Sans cette terrible de Cajou, je ne sais pas si j'aurai lu un jour ce livre, peut-être bien surtout avec une couverture comme celle-là qui est à tomber, une belle réussite. Mais ce qui est certain c'est que je ne l'aurai pas lu aussi rapidement, enfin le temps de l'avoir fait attendre quelques mois tout de même. Je la remercie donc pour la découverte et j'espère à mon tour, vous donner envie de le lire. La maîtresse de Rome est une plongée dans la Rome antique au temps des gladiateurs et des combats d'arènes.


Thea est une jeune esclave au service d'une noble famille de Rome. Elle va tomber amoureuse d'un autre esclave qui est aussi le gladiateur en vogue du moment, Arius le Barbare. Mais leur idylle est menacée car la maîtresse de Thea, Lépida Pollia va faire en sorte de les séparer. Les amants sont menacés. Les embuches vont se succéder, de plus en plus ardues jusqu'à attirer l'homme le plus puissant de Rome, l'empereur lui-même.


Le contexte historique qui sert de décor au livre m'est peu connu, à part quelques films et des souvenirs d'écoles, je n'aie pas lu beaucoup d'ouvrages traitant de cette période. C'était donc l'occasion d'en apprendre plus et en amoureuse d'histoires d'autres temps c'était une raison supplémentaire.

On va voir comment se déroulent les combats dans les arènes, même si l'auteur comme elle le dit elle-même à prit quelques minimes libertés ça reste très intéressant à appréhender, horrifiant aussi. Nous découvrons aussi la vie d'esclave en ce temps-là, en tant que simple serviteur ou en tant que gladiateur au travers des personnages principaux que sont Thea et Arius. Nous avons aussi un aperçu de la vie dans la haute-société mais quoi qu'il en soit tout ces gens ne sont rien face à l'empereur, le maître et Dieu qui peut faire à peu près ce qu'il veut des gens, toutes classes confondues.

L'auteur a donc exploré nombre de strates de la société romaine de l'époque, un large panorama qui offre un récit riche. J'ai trouvé ça passionnant, comme toujours dans ce genre de livre, aux côtés de personnages, parcourir une époque passée à son charme. Même si les détails historiques, donc les descriptions s'y rapportant également, ne sont pas légions, les informations sont bel et bien là, intégrées au destin de protagonistes divers. Ce qui rend la lecture plus facile que pour d'autres romans historiques et les dialogues récurrents sont là pour atténuer encore plus ce sentiment.


L'horreur, la barbarie des combats, la méchanceté des maîtres ou les cruelles décisions de l'empereur, tout ça règne en maître. L'auteur ne rentre pas dans les détails, ses descriptions sont succinctes et elle ne s'attarde pas sur la violence des actes ou les passages intimes. Le récit pullule d'émotions diverses, ente celles ressenties par le lecteur et celles que les personnages illustrent, Kate Quinn passe en revue tout un panel de caractères et de personnalités. Et ceux pour tous les personnages présents, des principaux à ceux qu'on ne verra que peu et dont le destin sera injustement interrompu par une main toute puissante. Colère, indifférence lasse, amour, fascination, mépris, haine, calcul, amusement... tout y passe.

Je ne compte plus les passages ou j'ai tremblé pour les personnages, éprouvé un élan d'affection ou de haine ou encore ai eu envie que d'autres meurent Les évènements n'en sont que plus fort, ils portent et le lecteur ressentira bien souvent de plein fouet le contrecoup. Une autre marque de la richesse de l'ouvrage. Tout n'est pas noir fort heureusement.


Le récit est rythmé, les situations s'enchaînent. Dès la première page j'ai été embarquée et l'aventure ne fait que s'intensifier. L'auteur joue avec nous, elle a un talent pour passer du coq à l'âne. Elle part d'un sujet important, calme le jeu pour bien mieux nous sortir un retournement de situation de folie qui nous cloue sur place. J'adore ça, quoi de mieux dans un récit que de surprendre le lecteur et ce à plusieurs reprises.

Un mot sur la fin, que j'ai vue se dessiner un peu avant d'y assister, pas dans les détails, mais qui pourra paraître pour certains un peu trop facile ou attendue et que pour ma part j'ai trouvé pleinement satisfaisante, elle me convient très bien.


Du côté des personnages je dirais que globalement, leur psychologie n'est pas des plus fouillée. Kate Quinn ne vas pas assez loin les concernant, mais ça n'empêche en rien l'attachement du lecteur éprouvé pour certain. Thea, par exemple notre héroïne, une femme forte, courageuse qui va vivre une vie mouvementée. Elle n'aura pas été épargnée par les épreuves. Un personnage qui m'a plu rapidement et que je n'ai jamais cessé d'apprécier. Arius, son beau gladiateur, impitoyable et surtout détaché de son sort, cherchant la mort, il va trouver en Thea son âme sœur qui va le ramener de l'obscurité dans laquelle il s'était réfugié.

Nombre d'autres sont présents au fil des pages. Marcus un sénateur compréhensif et foncièrement bon, Paulinus son fils parfois vraiment bêta, si vous le lisez-vous comprendrez pourquoi, Sabine sa belle-sœur a une fragilité touchante. Mais aussi, Flavia Domittila, Calpurnie, Vix, Ganymède, Trajan.... On a de quoi faire, mais jamais on ne s'y perd. Tous devraient vous plaire, chacun à leur façon, tous ont des choses différentes à vous proposer, que ça soit durable ou non, chacun apportant une pierre à l'édifice du roman.

Je n'oublie pas deux d'entre eux, deux êtres particulièrement détestables. Lépida Pollia, celle qui va toujours faire en sorte de pourrir la vie des gens. Elle a un but qu'elle veut atteindre et ce à n'importe quel prix. C'est une vipère, une calculatrice, une péta*** mais une vraie de chez vraie, celle-là elle vaut son pesant d'or. Je n'étais pas fan de ces chapitres, puisque différents points de vue nous sont proposés, mais j'avoue que ça apporte un plus au roman, non négligeable.

Et il y a Domitien, l'empereur qui en privé a des mœurs discutables même si en public il ne le montre pas. Son goût pour les jeux est franchement alarmant, son imagination est sans bornes et il est d'une cruauté affolante.


J'espère que je vous aurai convaincu de vous lancer dans cette lecture, elle n'est pas parfaite mais presque. L'histoire est tout bonnement captivante, je me suis régalée à la lecture au travers des différents destins qui nous sont contés. Toutes sortes de personnages interviennent, tous sont intéressants quoiqu'ils manquent d'un peu plus de développement. C'est une aventure palpitante qui défile sous nos yeux, l'auteur jongle avec panache entre temps mort et retournements poignants. Je ne saurais que trop vous conseiller l'ouvrage, pour les amoureux des romans historiques ou même ceux voulant lire ce genre car la lecture est facile, on ne se perd pas au travers de tous les personnages présents et surtout parce qu'on passe un excellent moment.


La maîtresse de Rome est un récit historique prenant, rythmé aux retournements qui prennent le lecteur par surprise, illustré par des personnages divers et variés, émouvants, charmants ou détestables. J'adhère et j'ai adoré, une aventure comme je les aime.
Retrouvez les avis de : Cajou, Stellablogueuse et d'autres sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict


Les petites infos :
A ce jour, deux autres livres sont sortis qui se passe dans le même univers avec des personnages que l'on va retrouver et qui peuvent se lire indépendamment si on le souhaite.
*Daughters of Rome est une préquelle, l'histoire de passe plusieurs années avant la Maitresse de Rome.
*Empress of Rome suit la continuité de la Maîtresse de Rome et nous propose de suivre plus particulièrement Trajan, Vix et Sabine.

28 commentaires:

  1. Toi et Cajou, vous vous etes liguées pour me faire craquer sur ce livre que j'avais vaguement vu en cherchant un livre dont l'auteur commencait par la lettre Q. Mais après vos deux avis, comment résister? C'est impossible ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, promis, rien de tel, juste deux personnes qui ont adoré ce livre et qui en parlent ;)
      Tu vois tu lies l'utile à l'agréable et tu as raison de craquer^^

      Supprimer
  2. Aaaahhhh le temps de ton billet, je me suis de nouveau retrouvée dans ce roman (et oui c'est une pétasse =D) ! Tu en parles merveilleusement bien et j'espère qu'il aura tapé dans l'oeil de nombreuses lectrices <3
    Plein de bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah une grande pétasse, je suis restée polie quand même dans mon billet lol. Merci Cajou, contentes de t'avoir fait retrouver des sensations de lectures et j'ai déjà eu de bons retours :D

      Supprimer
  3. Eh ben je suis mal barrée parce qu'il m'intéresse beaucoup et que ma foutue médiathèque ne l'a pas (de toute façon elle n'a pas grand'chose en rayons...) Bref, je le mets dans ma WL en espérant qu'il sortira en poche un de ces jours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, je ne l'ai jamais fait mais peut-être que tu peu leur suggérer l'achat ?
      Je pense qu'il sortira en poche oui, je guette ça et je te tiens au courant^^

      Supprimer
  4. Waouw, ta chronique donne trop envie ! Moi qui adore les romans historiques (et plus particulièrement les policiers historiques)! A ce propos, Galléane, connais-tu une ou des blogueuse(s) dont c'est le genre de prédilection ? Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien ravie de te le faire découvrir. J'espère que tu te régaleras tout comme moi.
      Pour ta question c'est non, désolée de ne pas pouvoir t'aider :/

      Supprimer
  5. oh merci pour la petite info c'est super interessant !
    Au passage pour celles qui sont a France loisir, le livre y est vendu pour 19 ou 20 euros.
    Enfin moi je l'ai lu hier et il m'a beaucoup plus, il y a quand même des passages terribles (oui j'avoue j'ai pleuré quelques fois lol) mais je n'ai pas pû le lacher avant la fin. Une bonne découverte mais je le déconseille au personne qui aime le "tout beau tout rose"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète pas, j'ai du le dire à plusieurs endroits pour prévenir^^.
      Même si tu met tout beau tout rose entre guillemets, ce n'est pas un récit gentillet mais je pense savoir de quoi tu parle en disant ça. Moi ça me convient, je préfère même après les épreuves subits^^

      Supprimer
    2. Oui je préfère aussi, ca rend les personnages plus intéressant à mon gout.Mais même en étant prévenu je ne m'attendais pas a cela quand même. j'en profite aussi pour te remercier pour ton blog , tu m'aide beaucoup pour mes achats =D

      Supprimer
    3. Ah on ne parlait peut être pas de la même chose alors, je suis larguée là XD. Je parlais de la fin *ATTENTION SPOILER* qui peut faire trop happy end *FIN DU SPOILER*
      Merci beaucoup, si tu aimes les romans historiques, Thorn le Prédateur pourrat peut-être te plaire. J'avais adoré pour ma part^^

      Supprimer
  6. Je l'ai commandé hier soir celui là et c'est de ta faute ! XD
    Non mais sinon, ton avis donne très envie. J'ai hâte de le recevoir. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais et alors, je ne me sens même pas coupable :P Je suis contente, je pense que c'est un livre qui peut plaire à beaucoup de monde.

      Supprimer
  7. Cet avis donne vraiment envie de le lire, j'aime bien la période mais l'intrigue a l'air prenante et les personnages aussi. Je le note volontiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amaryllis. Je la connaissais peu mais j'ai aimé en apprendre plus et je confirme autant l'intrigue que les personnages sont réussis.

      Supprimer
  8. Zut ! j'ai lu le spoiler... mais je crois que je lirai quand même ce roman qui ne me tentait pas trop au départ mais que tu m'as vraiment donné envie de découvrir ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups bon je ne pense pas que ça te gâche la lecture, et il s'y passe tellement de choses que moi en tout cas je préfère que ça soit comme ça.

      Supprimer
  9. Coucou :)

    J'aimerais trop lire ce livre, en plus j'adore la couverture **. Je pense que je vais le demander pour mon anniversaire ou a Noel. Je vais le noter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, excellent choix. Ravie que le livre te tente et j'espère qu'il te plairas.

      Supprimer
  10. Bonjour, existe t-il d'autres livres dans le même style que la maitresse de rome ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que tu entends pas dans le même genre ? Parce que si tu veux de romans historiques j'ai une catégorie de ce genre dans ma colonne de droite donc tu peut trouver des idées là. Sinon il faudrait me préciser ta question ^^.

      Supprimer
  11. J'adore ta chronique, elle est superbe ! Elle reflète vraiment bien le livre. Sans adorer, j'ai beaucoup aimé cette plongée dans la Rome antique. C'est vrai que les personnages ne sont pas assez fouillés ce qui enlève un peu de densité au tout mais dans l'ensemble c'est vraiment bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D C'était le détail pour chipoter ce qui ne m'a pas du tout empêché d'aimer les personnages. Et dans l'ensemble comme tu le dis c'était vraiment bien.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.